UNESCO » UNEVOC » UNESCO-UNEVOC » Content
         

Renforcement des capacités des enseignants de l’EFTP: 11ème Forum de dialogue politique sur les enseignants pour l’Éducation 2030

5 au 9 novembre 2018

Montego Bay, Jamaïque

À la réunion annuelle de l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour l’Éducation 2030, l’UNESCO-UNEVOC a dirigé la session "Formation des enseignants: compétences et aptitudes nécessaires au travail". Cette session a présenté des acquis récents sur les défis multidimensionnels auxquels les personnels de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP) se trouvent confrontés.

L’UNESCO et les États membres se concentrent sur le développement des personnels de l’EFTP, qui reste prioritaire eu égard au rôle capital du développement des compétences pour le travail et la vie. En concordance avec la Déclaration d’Incheon de 2015 soulignant le rôle que "des professeurs qualifiés, formés, correctement rémunérés et motivés … déployés … dans l’ensemble du système éducatif" jouent pour assurer une éducation de qualité, divers enjeux du développement des personnels de l’EFTP subsistent.

La Stratégie pour l’EFTP 2016-2021 de l’UNESCO confirme qu’il est indispensable que l’EFTP dispose de personnels adéquatement préparés pour que les systèmes d’EFTP transmettent aux jeunes et aux adultes des compétences novatrices dans des marchés du travail en rapide mutation et pour autonomiser des citoyens actifs dans des sociétés durables. Elle souligne également la nécessité d’initiatives de renforcement des capacités des décideurs nationaux et des institutions chargées de la formation des responsables, des personnels et des gestionnaires de l’EFTP aux niveaux national, régional et international.

L’UNESCO-UNEVOC, représenté par M. Peter Greenwood, Consultant expert senior, a dirigé la session de groupe où ont été discutés les enjeux et perspectives majeurs pour les personnels de l’EFTP, sur la base des expériences présentées par les experts et les praticiens clés présents, de même que les résultats d’études récentes/en cours aux niveaux international et régional. Des représentants de divers pays, parmi lesquels la Malaisie, la Jamaïque, le Chili, l’Allemagne, les Philippines et le Laos ont présenté divers exemples de bonnes pratiques et discuté du rôle de divers acteurs de l’EFTP.

Une table ronde d’experts de trois Centres UNEVOC (Prof. Dr. Jailani Md Yunos, University Tun Hussein Onn, Malaisie, Dr Shermaine Barrett, University of Technology, Jamaïque, et M. Reinaldo Hernandez, Duoc UC, Chili), avec M. Christian Stüer de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, Allemagne, a mené une discussion thématique qui a cerné des enjeux capitaux au niveau des politiques, des systèmes et des institutions. Au niveau des politiques, un enjeu est celui de l’intégration des exigences professionnelles des personnels de l’EFTP dans les politiques de formation des enseignants pour attirer, développer et motiver tous les personnels de l’EFTP. Au niveau des institutions, un problème est constitué par le fait que les enseignants et formateurs de l’EFTP sont mal préparés à dispenser des enseignements répondant aux besoins qui apparaissent. Au niveau des systèmes, des cadres régulatoires clairs définissant les normes de qualité et de performance font défaut.

Parmi les principales recommandations des discussions figuraient le renforcement de la base factuelle de la formation des enseignants de l’EFTP par des études, le partage des connaissances et l’approfondissement de la coopération entre toutes les parties prenantes. En ce qui concerne les politiques, les recommandations mentionnaient la nécessité de mettre en évidence le rôle de l’EFTP dans les politiques de développement sectoriel et de renforcer son image de bon parcours éducatif. Les participants ont également demandé la mise en place de systèmes de formation initiale et continue de qualité pour les enseignants de l’EFTP, de même que la détermination de normes adaptables et pertinentes pour les personnels de l’EFTP. Ces systèmes de formation doivent se concentrer sur le renforcement des capacités des enseignants de l’EFTP pour leur permettre d’acquérir des compétences pour le XXIème siècle.

Cinq Centres UNEVOC ont participé aux discussions:

1. Duoc UC, Chili

2. University of Technology, Jamaïque

3. T.A. Marryshow Community College, School of Applied Arts and Technology (TAMCC), Grenade

4. Ministère de l’éducation et de la formation technique et professionnelle, Barbade

5. Bahamas Technical and Vocational Institute (BTVI), Bahamas

L’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour l’éducation

L’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour l’éducation, mise en place en 2008, est une alliance mondiale volontaire regroupant gouvernements nationaux, organisations intergouvernementales, organisations non gouvernementales, agences internationales de développement, organisations de la société civile, organisations du secteur privé et agences de l’ONU pour répondre ensemble aux défis auxquels les enseignants doivent faire face. Elle repose sur l’affirmation que mettre une éducation à la portée de tous les enfants, tous les jeunes et tous les adultes répond à un droit humain fondamental et constitue un levier du développement national et mondial.



page date 2018-12-13

haut de page