UNESCO-UNEVOC Logo

Logo UNESCO-UNEVOC (fr)

UNESCO-UNEVOC Logo open menu
 

En bref

Le Centre International UNESCO-UNEVOC: Qui nous sommes | Ce que nous faisons | Nous rejoindre | Nous contacter


Notre réseau

Le Réseau UNEVOC: En savoir plus sur le Réseau | Explorez le Réseau
Espace Membres: Tableau de bord du Centre UNEVOC


Compétences pour le travail et la vie

Domaines thématiques: Emploi des jeunes | Écologisation de l’EFTP | Accès, égalité et qualité | L'EFTP dans un monde numérique | D'autres thèmes
Nos programmes et projets clés: i-hubs: Former des pôles d'innovation | YEM: L'emploi des jeunes en Méditerranée | BILT: Connecter innovation et apprentissage | Programme de l'UNEVOC pour le leadership | Journée mondiale des compétences des jeunes
Activités passées: Forums mondiaux de l'EFTP


Ressources

Nos services et ressources: Publications | Forum TVeT et Conférences virtuelles | Profils nationaux d'EFTP | Glossaire TVETipedia | Pratiques prometteuses
Journal et événements: Grandes Manifestations EFTP | Journal UNEVOC


Atelier UNESCO IIEP Pôle de Dakar


Deuxième jour de l’Atelier
Des représentants de l’UNESCO-IIEP Pôle de Dakar – Messieurs Jérôme Gérard, expert en animation réseau, et Jonathan Jourde, Responsable communication et gestion des connaissances – et de paris « HIV and Health Education Clearinghouse » – Madame Lynne Sergeant -, ont rejoint l’équipe de l’UNESCO-UNEVOC à Bonn (Allemagne) pour un atelier de deux jours, du 21 au 22 mars, qui a donné lieu à un intense échange d’informations. L’atelier a permis l’identification et le partage d’expertises en matière d’EFTP, mettant en valeurs les forces de chaque institution et les synergies potentielles. L’atelier a également offert l’opportunité aux nouveaux coordinateurs régionaux pour l’Afrique – M. Max Ehlers et M. Jean Hautier – de mieux comprendre les enjeux du groupe Afrique de l’Ouest.

Les participants de Pôle de Dakar ont présenté la Plateforme d’Expertise en Formation Professionnelle (PEFOP), un projet de grande ampleur pour le développement de l’EFTP en Afrique de l’Ouest, qui s’articule en 3 phases mêlant soutien aux politiques, partage des connaissances et développement des capacités (Plus d’informations sur le site Pôle de Dakar). L’équipe UNEVOC a présenté la stratégie de l’UNESCO-UNEVOC, le réseau UNEVOC et ses activités, ainsi que ses services en ligne.


De gauche à droite: Mme Sergeant, Mess. Jourde et Gérard
Pole de Dakar et l’UNESCO-UNEVOC partage la conviction que l’EFTP a un rôle clef à jouer dans le combat contre le chômage des jeunes et pour la croissance économique durable, et que ce rôle ne peut être remplit qu’à travers une intense coopération entre tous les décideurs. « Le réseau est notre nouvelle ressource » fut le principe directeur des discussions, qui portèrent sur les sujets suivant :
  • Lever la barrière de la langue Beaucoup de pays africains compte le Français et l’Anglais parmi leurs langues officielles, posant un défi en termes de communication. Pour le moment, l’UNEVOC communique principalement en anglais, confinant indirectement les acteurs francophones à un rôle passif au sein du Groupe. Il est apparu comme évident que la revitalisation du réseau ne pouvait passer que par leur meilleure inclusion. Parmi les propositions envisagées, on compte le développement de conférences virtuelles et de pratiques prometteuses en français, ainsi que la nomination d’un deuxième coordinateur de groupe, francophone, qui aurait la charge de compléter la puissante action du NBTE (Nigeria) auprès des acteurs anglophones.
  • Combler le fossé numérique De plus en plus de contenus et d’activités sont déplacés en ligne, rendant toujours plus difficile l’intégration de pays ne pouvant parfois pas même assurer une source d’énergie stable. S’il n’existe aucune solution miracle au problème, celui-ci ne devrait pas servir d’excuse à un plus faible engagement : Le Pôle de Dakar a témoigné des progrès faits et de la popularité des smart-phones dans la région, tandis que tous ont reconnu que sur le long terme, des relations humaines solides peuvent lever la plupart des barrières technologiques.
  • Revitaliser le réseau UNEVOC en Afrique de l’Ouest Quelques soient les défis posés par la langue ou les technologies, maintenir actif un réseau d’acteurs clefs de l’EFTP est une tâche exigeante, requérant attention et mise à jour constantes. L’UNESCO-UNEVOC a bénéficié de la longue expérience de Pôle de Dakar en Afrique de l’Ouest, afin de mieux identifier les priorités et les leaders de la région en matière d’EFTP.
  • Relier l’Afrique de l’Ouest au Réseau UNEVOC Comme l’affirmait M. Majumdar (Directeur de l’UNESCO-UNEVOC) , “le Réseau UNEVOC peut devenir, pour l’Afrique de l’Ouest, une porte ouvrant sur la communauté mondiale de l’EFTP”. Les pratiques prometteuses au sein du Réseau UNEVOC pourraient être les vecteurs d’échanges de connaissances, notamment dans les domaines de la bio-technologie et de l’agriculture, qui furent mentionnées comme exemples durant les discussions.
La session fut close sur un désir partagé de traduire l’élan international en faveur de l’EFTP en impacts concrets pour l’Afrique, et, dans cet esprit, de rester en communication rapprochée quant aux activités et progrès de chacun.

Le Pôle de Dakar de l’Institut international de planification de l’éducation (IIEP-UNESCO), fondé en 2001, est un centre d’expertise dans le domaine de l’analyse des politiques d’éducation. Il travaille avec les ministères chargés de l’éducation et propose depuis près de 15 ans ses services d’expertise technique à tous les pays d’Afrique, soutenant l’UNESCO dans ses activités axées sur l’élaboration de politiques éducatives efficaces et durables en Afrique.

Le Réseau UNEVOC en Afrique est constitué de 67 centres (centres de formation, universités, centres de recherches, ministères….) présents dans 40 pays au sein de la région.



page date 2016-06-20

Share: Facebook   Twitter   print version


 

unevoc.unesco.org

Acknowledgements | Data privacy statement | Contacts