UNESCO-UNEVOC Logo

Logo UNESCO-UNEVOC (fr)

UNESCO-UNEVOC Logo open menu
 

En bref

Le Centre International UNESCO-UNEVOC: Qui nous sommes | Ce que nous faisons | Nous rejoindre | Nous contacter


Notre réseau

Le Réseau UNEVOC: En savoir plus sur le Réseau | Explorez le Réseau
Espace Membres: Tableau de bord du Centre UNEVOC


Compétences pour le travail et la vie

Domaines thématiques: Inclusion et jeunes | Les ODD et l'écologisation de l'EFTP | Innovation et avenir de l'EFTP | Engagement du secteur privé
Nos programmes et projets clés: Réponse COVID-19 | YEM: L'emploi des jeunes en Méditerranée | BILT: Connecter innovation et apprentissage | Programme pour le leadership en EFTP | Journée mondiale des compétences des jeunes
Activités passées: i-hubs: Former des pôles d'innovation | Forums mondiaux de l'EFTP


Ressources

Nos services et ressources: Publications | Forum TVET | Conférences virtuelles | Profils nationaux d'EFTP | Glossaire TVETipedia | Pratiques prometteuses
Journal et événements: Grandes Manifestations EFTP | Journal UNEVOC


Renforcer l’apprentissage mutuel dans l’ère post-pandémie

La pandémie de COVID-19 a porté un grave coup à tout ce qui touche au marché du travail et à l’éducation. Dans le monde entier, les mesures prises pour ralentir la propagation du virus ont notamment comporté la fermeture des institutions publiques, des écoles et des lieux de travail.

Les institutions d’enseignement et de formation techniques et professionnels (EFTP) sont passées à l’apprentissage en ligne afin d’assurer que les apprenants continuent d’avoir accès à un enseignement et une formation de qualité. Toutefois, en raison du caractère pratique et concret de l’EFTP, les institutions ont eu du mal à adapter leurs enseignements aux modes de transmission en ligne et à mettre enseignants et apprenants en mesure de maîtriser cet environnement nouveau.

L’ Édition spéciale du Programme de l’UNESCO-UNEVOC pour le leadership en EFTP 2020 a aidé les institutions d’EFTP à faire face à ces enjeux.

Des pratiques prometteuses et novatrices issues de ces activités fournissent une base pour le programme d’apprentissage mutuel mené au titre de l’actuel projet de riposte au COVID-19 de l’UNESCO-UNEVOC – Renforcer la réactivité, l’agilité et la résilience des institutions d’EFTP pour l’ère post-COVID-19 – et sont diffusées grâce à des activités en ligne régionales de même qu’à la Base de données de pratiques prometteuses et novatrices..

Ces initiatives ont renforcé les connaissances et les compétences des participants et les ont dotés d’outils et de ressources pratiques. Les trois institutions présentées ci-dessous ont œuvré en partenariat avec des Centres UNEVOC de leurs régions respectives pour mener des activités d’apprentissage mutuel réalisées au moyen de webinaires, d’ateliers et d’exercices. Grâce à cet échange de connaissances et à la diffusion des acquis obtenus, les institutions d’EFTP sont encouragées à adapter ces initiatives à leur propre environnement et à renforcer leur capacité à maîtriser de futurs bouleversements.

Développement d’une plate-forme d’apprentissage en ligne


©UTHM

Universiti Tun Hussein Onn Malaysia (UTHM), un Centre UNEVOC, avait tout d’abord introduit une Plate-forme numérique d’apprentissage pour l’EFTP destinée à répondre aux besoins liés à la pandémie. Toutefois, il est bientôt apparu que la plate-forme présentait de l’intérêt non seulement en tant que solution provisoire, mais aussi en tant que système d’apprentissage durable face à l’évolution des besoins de compétences de l’économie numérique et aux aptitudes essentielles requises pour un avenir numérique. L’UTHM a reconnu qu’il ne suffisait pas de mettre des modules en ligne, mais que les enseignants et instructeurs avaient besoin d’accompagnement et de soutien pour utiliser la plate-forme et les nouveaux outils de formation.

Des matériels d’apprentissage mutuel ont été élaborés sur la base d’une analyse des besoins des participants, tandis que des ateliers de renforcement des capacités se concentraient sur l’intégration des ressources éducatives libres (REL), de la réalité augmentée (RA) et de la réalité virtuelle (RV) pour simuler de près un environnement pratique. Il est prévu que les participants diffusent les connaissances acquises dans le cadre du programme auprès du personnel de leurs institutions respectives.

Réduction de la fracture numérique entre les sexes


©Duoc UC

Le projet "Más Mujeres en las TICs" (Davantage de femmes dans les TIC) réalisé par Duoc UC, un Centre UNEVOC, s’attache à promouvoir l’intérêt, la participation et un rôle d’avant-garde des femmes dans les carrières informatiques au Chili. 10 % seulement des personnes suivant actuellement une formation aux métiers de l’informatique et 5 % seulement de celles qui travaillent dans ce secteur au Chili sont des femmes. Au cours des cinq dernières années, le nombre de femmes s’engageant dans ces programmes a augmenté de 49 %. Sur 400 femmes environ qui s’inscrivent chaque année à des programmes de formation informatique au Chili, 27 % le font au Duoc UC.

Le passage aux cours virtuels imposé par la pandémie aurait pu menacer ce progrès. Or, la pandémie a plutôt constitué une occasion d’amplifier le programme pour toucher d’autres régions sans encourir de coûts supplémentaires notables, avec des indicateurs définis avec soin pour effectuer un suivi de cette expansion. Il en a résulté une importante augmentation des nouvelles inscriptions. Alors qu’il était de 40 en 2019, le nombre de femmes suivant une formation aux TIC a sextuplé, passant à 247 à la fin 2020.

Pour contribuer à amplifier le programme, le Duoc UC a amélioré ses cours en ligne et élaboré un manuel pour que les activités puissent être reproduites par d’autres enseignants et d’autres institutions au Chili et dans le monde entier.


Un rôle d’avant-garde dans les transitions organisationnelles pendant la pandémie et après


©Niagara College

Niagara College , au Canada, a lancé une initiative de promotion des compétences de leadership en période de crise et de bouleversement, avec des outils de planification du changement et de renforcement de la résilience. L’insécurité ressentie face aux rapides changements pendant la crise et une perte de confiance due au manque d’habitude de l’utilisation de plates-formes d’apprentissage en ligne étaient considérées comme des barrières tacites au rétablissement après le COVID-19.

Les modules élaborés par le Niagara College ont aidé et stimulé les participants dans leur gestion du nouvel environnement d’apprentissage. Des stratégies d’inclusion ont également été élaborées. Une formation à la conscience de soi et à la gestion du changement a par ailleurs contribué à un regain d’assurance. Le programme met les responsables de l’EFTP à même de mener une réflexion sur la façon dont tant les personnes que les institutions changent et d’examiner comment intégrer dans la pratique quotidienne la théorie de la gestion du changement.


Anticiper l’avenir

Ces activités d’apprentissage mutuel sont appelées à continuer au-delà du projet de riposte au COVID-19 avec l’élaboration de manuels et ressources en accès libre. En tirant les enseignements clés d’initiatives mises en œuvre avec succès, les institutions d’EFTP seront en mesure de prévoir à l’avance et de renforcer la résilience aux défis futurs pour l’ère post-COVID-19.

En savoir plus sur le projet de riposte au COVID-19 de l’UNESCO-UNEVOC



Share: Facebook   Twitter


 

unevoc.unesco.org

Data privacy statement | Contacts | © UNESCO-UNEVOC