UNESCO-UNEVOC Logo

Logo UNESCO-UNEVOC (fr)

UNESCO-UNEVOC Logo open menu
 

En bref

Le Centre International UNESCO-UNEVOC: Qui nous sommes | Ce que nous faisons | Nous rejoindre | Nous contacter


Notre réseau

Le Réseau UNEVOC: En savoir plus sur le Réseau | Répertoire du Réseau UNEVOC
Espace Membres: Tableau de bord du Centre UNEVOC


Compétences pour le travail et la vie

Domaines thématiques: Inclusion et jeunes | Innovation et avenir de l'EFTP | Engagement du secteur privé | Les ODD et l'écologisation de l'EFTP
Nos programmes et projets clés: BILT: Connecter innovation et apprentissage | Renforcer la résilience de l’EFTP | Programme pour le leadership en EFTP | Journée mondiale des compétences des jeunes
Activités passées: Réponse COVID-19 | i-hubs: Former des pôles d'innovation | Forums mondiaux de l'EFTP | Conférences virtuelles | YEM Portail de connaissances


Ressources

Nos services et ressources: Publications | Forum TVET | Profils nationaux d'EFTP | Glossaire TVETipedia | Pratiques prometteuses |
Journal et événements: Grandes Manifestations EFTP | Journal UNEVOC


Transmettre aux apprenants et aux travailleurs les principes de l’économie circulaire

Les 21 et 22 septembre, l’UNESCO-UNEVOC a mené en collaboration avec Circle Economy un programme de formation des formateurs sur le thème "L’économie circulaire dans la formation à l’entrepreneuriat dans l’EFTP". Quarante-huit enseignants de huit institutions d’EFTP du Ghana, du Kenya, du Nigeria, d’Afrique du Sud, de Tanzanie et d’Ouganda ont participé à la formation visant à repérer des domaines concrets d’action et d’intervention pour les enseignants et instructeurs de l’EFTP.

L’atelier était organisé au titre du projet "Renforcement des capacités du personnel et des institutions d’EFTP et Perfectionnement des diplômés de l’EFTP pour la gestion d’une relance post-pandémie inclusive et durable" de l’UNESCO-UNEVOC, qui est financé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ). Le projet vise à aider les institutions d’EFTP et les prestataires de formation à mettre en œuvre des mesures d’adaptation à une phase d’accélération de la numérisation et de l’écologisation de l’éducation, de la formation et du travail. En outre, il cherche à renforcer les capacités des personnels et institutions d’EFTP et des prestataires de formation à guider les jeunes accédant ou retournant à des marchés du travail ou projets entrepreneuriaux nouveaux, se concentrant sur les jeunes touchés par le chômage en raison de la pandémie de COVID-19.

L’atelier de formation des formateurs, animé par Ilektra Kouloumpi et Apoorva Shankar de Circle Economy, a présenté aux participants le concept d’économie circulaire et d’innovation circulaire par les entreprises. Les formateurs ont fait l’acquisition de connaissances, d’idées et d’outils pour renforcer leur capacité à intégrer les principes, concepts et pratiques de l’économie circulaire dans leur programme d’enseignement et les mettre en œuvre à l’échelle locale. L’atelier était conçu selon une formule ouverte et interactive pour appréhender de nouveaux concepts, échanger des idées, s’informer sur la façon d’enseigner l’économie circulaire et se livrer à des exercices pratiques avec des professionnels également intéressés.

Les participants ont été mis au courant de la pertinence et de l’urgence de la mise en œuvre du concept d’économie circulaire, et de son importance pour la réalisation du Programme pour le développement durable à l’horizon 2030 de même que pour d’autres objectifs d’impact et de développement durable. Ils ont aussi eu la possibilité de s’informer sur les cadres de l’économie circulaire, comme le "Key Elements Framework", et de comprendre au moyen d’études de cas comment la circularité est mise en pratique.

Enfin, les participants ont éclairci les concepts de "réflexion systémique" et de "renforcement de la résilience" et, grâce à des exercices pratiques, ont appréhendé comment intégrer ou introduire l’enseignement de l’économie circulaire dans leurs curricula et dans le contexte local. Pendant la formation, les participants ont pu obtenir des informations utiles de la part d’entrepreneurs africains qui appliquent déjà le principe de la production en circuit fermé dans leurs entreprises. C’est le cas par exemple d’Yetroselane, une entreprise locale qui utilise des chutes de tissu pour créer de nouveaux articles.

Les enseignants et instructeurs de l’EFTP ont reçu pour tâche de créer des prototypes sur la façon dont ils prévoient d’intégrer et d’introduire l’économie circulaire dans la pédagogie et la planification des cours, l’engagement des apprenants, la recherche et les activités d’engagement communautaire. Ceci a abouti à la création de sept plans d’apprentissage différents, qui ont été présentés le 5 octobre lors d’un atelier post-apprentissage. Les principaux domaines d’action pour l’intégration de l’économie circulaire dans les curricula étaient la promotion de l’apprentissage tout au long de la vie, la création d’entreprises plus durables et d’emplois profitables, et la citoyenneté active et l’inclusion sociale en tant que piliers essentiels de la reprise post-pandémie.


Commentaires de participants

“J’ai beaucoup apprécié les cours instructifs que j’ai suivis pour m’informer des tendances actuelles et des opportunités d’emploi qu’offre le système si je peux adopter l’économie circulaire. En tant qu’entrepreneur, je comprends maintenant que rien ne devrait être mis au rebut sans être réexaminé. Merci de la possibilité qui m’a été offerte.”

Vincent Tete Sakyi, Université de Cape Coast, Ghana

“Nous apprécions d’avoir tant de possibilités dans notre institution pour éviter le gaspillage et gérer les déchets. La formation a été très instructive.”

Monicah Rotich, Rift Valley Technical Training Institute, Kenya

“Ne connaissant pas grand-chose de l’économie en circuit fermé, j’attendais avec beaucoup d’intérêt l’atelier de deux jours, et je suis heureux d’y avoir participé. Je sais maintenant élaborer un curriculum, et en particulier intégrer l’économie circulaire dans des cours d’art comme la peinture, le dessin et la sculpture.”

Etim Ekpenyong Mfon, Yaba College of Technology, Nigeria

“L’atelier a constitué une formidable expérience. Je me réjouis de transmettre les connaissances que j’ai acquises lors de la formation.”

Tracy Zama Khuzwayo, Durban University of Technology, Afrique du Sud




Share: Facebook   Twitter


 

unevoc.unesco.org

Data privacy statement | Contacts | © UNESCO-UNEVOC